Relations bilatérales

Malgré l’héritage de l’histoire, la proximité des départements français d’Amérique (DFA), et des positions communes sur nombre de questions internationales (Irak, multilatéralisme, diversité culturelle), nos relations politiques restent relativement modestes.

En mars 2000, le Premier ministre d’alors M. Panday, s’est rendu à Pointe-à-Pitre pour participer au sommet France-Cariforum ;
Port d’Espagne a accueilli une délégation de sénateurs en septembre 2003  ; une mission du MEDEF en juin 2006 et au mois de novembre 2009, à l’occasion du 60ème Sommet des chefs d’Etat du Commonwealth, le Président Nicolas Sarkozy s’est rendu à Port d’Espagne pour se joindre aux discussions sur le réchauffement climatique (à deux semaines du sommet de Copenhague).

Nos échanges économiques et commerciaux, restent très déséquilibrés, en 2011 les exportations de la France vers Trinité & Tobago s’élevaient à 53,9M euros en nette amélioration néanmoins (122,6%) par rapport à 2010 (24,2M euros) résultat de nos ventes d’avions. Les importations françaises en provenance de Trinité & Tobago se chiffraient à 382, 4M euros en 2011 par rapport à 258,4M euros en 2010, constituées en très grande partie de produits pétroliers et petrochimiques destinés aux départements français d’Amérique.

Notre coopération commerciale, par le biais d’octroi de FASEP ( Fonds d’études et d’aide au secteur privé) s’est focalisée ces dernières années dans le secteur de l’eau et dans les infrastructures routières.

Il existe une dizaine d’entreprises françaises de tailles diverses implantées dans l’île dans les secteurs clés (infrastructures, transports, hydrocarbures) et les grandes marques françaises sont présentes dans les domaines de la parfumerie, des vins et spiritueux.

Notre coopération culturelle bilatérale (56 205 euros pour 2012) est centrée sur l’enseignement du français (fortement concurrencé par l’espagnol) et la promotion des liens entre Trinité et les DFA .

Grâce à la présence à Fort-de-France du commandement supérieur des forces armées aux Antilles, notre coopération militaire (échanges annuels de sections, escales) se développe à la satisfaction de la partie trinidadienne.

Un peu plus de 500 Français sont immatriculés à la section consulaire de l’ambassade. La communauté trinidadienne en France est d’environ 80 personnes, dont une quarantaine d’étudiants.

Dernière modification : 11/09/2012

Haut de page