Barbade et Tobago : Le bâtiment de transport léger (BATRAL) Dumont d’Urville dans une nouvelle mission de reconnaissance amphibie

Du 15 au 26 juillet 2013, l’équipage du bâtiment de transport léger (BATRAL) Dumont d’Urville ainsi que 6 militaires des compagnies de commandement et de logistique (CCL) et de maintenance du détachement Terre Antilles – 33 RiMa ont conduit une mission de reconnaissance amphibie (RECOPHIB) dans le sud de la zone maritime des Antilles.

Les marsouins ont partagé la vie de l’équipage au cours des deux semaines de navigation comprenant des entraînements et des périodes de transit. Plusieurs sites de plageage sur les îles de La Barbade et Tobago ont été reconnus puis validés après un plageage du BATRAL. L’équipe du DTA-33 a participé à ce travail de reconnaissance en réalisant plusieurs débarquements à pied et en véhicule (P4 et TRM 2000).

Au cours de l’escale à Bridgetown (Barbade) du 18 au 21 juillet, les militaires français ont participé à différentes activités de représentation et échangé avec les militaires barbadiens à l’occasion d’exercices et d’activités sportives de cohésion. Une délégation a visité la base des coastguards à Bridgetown et un déjeuner officiel s’est déroulé à bord du Dumont d’Urville avec M. Sturm, ambassadeur de France à Port of Spain, le Colonel Quintyne, chef d’état-major des armées de La Barbade et le lieutenant-colonel Vinciguerra, attaché de défense français non résident.

Cette escale a permis d’ouvrir un premier site opérationnel de plageage sur le site de Carlisle Bay (Barbade). Elle a mis en évidence les capacités des forces armées aux Antilles à prendre part à une opération humanitaire de grande ampleur après une catastrophe naturelle. Elle a permis également de renforcer la coopération entre militaires français et barbadiens.

Au cours de l’escale du BATRAL Dumont D’Urville à Scarborough (Tobago) du 22 au 24 juillet, les forces armées aux Antilles ont renforcé leur coopération avec les coastgards trinidadiens. Un exercice d’hélitreuillage a été réalisé pour la première fois avec un hélicoptère AugustaWestlandAW139 de la garde aérienne de trinité et Tobago. Un site opérationnel de plageage a été ouvert sur le site de Man of WarBay.

Dans le cadre de leurs missions, les FAA mènent des actions de coopération régionale et entretiennent des relations privilégiées avec l’ensemble des nations présentent dans la zone maritime Antilles. Dans le cadre de la réorganisation des armées, les FAA constituent avec les forces armées en Guyane (FAG) le « théâtre » Antilles-Guyane. Dans une logique de complémentarité et de mutualisation, les FAA mettent ainsi en œuvre un dispositif interarmées à dominante maritime et les FAG, principal point d’appui du « théâtre » Antilles-Guyane, un dispositif interarmées à dominante aéroterrestre.

Auteur : cellule communication FAA

Dernière modification : 27/08/2013

Haut de page